Lecteur / Correcteur

Formation de correcteur

Comment de chroniques livresques, je me suis inscrite à une formation de correcteur?



Le métier de correcteur

«Le correcteur intervient sur tout texte écrit destiné à la publication, sur papier ou en ligne. Il veille à la fois au bon usage orthographique et grammatical, à la tenue syntaxique, au respect des règles typographiques et à la cohérence du contenu.»

cidj.com

L’élément déclencheur

Lorsque, j’ai créé Cocoon Livresque, je souhaitais juste partager mes avis sur mes lectures.

Aujourd’hui, je finis le quatrième devoir d’une formation de lecteur-correcteur.

Depuis que je vous écris mes avis littéraires, je cherche constamment à perfectionner mon style.

Je souhaitais faire une reconversion professionnelle dans le secteur littéraire. J’avais envoyé de nombreux Curriculum Vitae pour travailler en médiathèque mais, malheureusement, mon profil n’a pas correspondu à leurs recherches.

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous »

Paul Eluard

Un soir Cynthia Kafka, du blog Chut ! Maman Bavarde, présenta sa formation de correcteur/relecteur. J’ai réfléchi toute la nuit, je me suis confiée à mes proches, et puis l’idée a germée.

J’ai évoqué cette formation à un ami ayant écrit des ouvrages jeunesses ; il m’a communiqué les coordonnées de sa correctrice, que j’ai donc contactée. Au bout d’1h30 de conversation, j’avais eu de nombreuses informations, du positif comme du négatif sur la profession.

Mais voulais-je devenir correctrice?

Une chose est sûre, rien ne m’avait autant animé professionnellement depuis la fin de mon congé parental ! J’ai regardé les différentes formations disponibles. Celle du GRETA, me plaisait bien, mais le prix m’a refroidi.

Je me suis donc réorientée sur celle présentée par Cynthia Kafka ; j’ai consulté le site internet, le contenu était intéressant, le prix abordable et la formation à distance.

Le Centre d’Écriture et de Communication

Je me suis entretenue avec l’assistante, du CEC, qui a pris le temps de répondre à toutes mes questions. Quelques instants plus tard, je me suis retrouvée avec un test de niveau dans ma boîte mail. Sans outils, ni dictionnaire, ni internet,  j’ai pris plaisir à répondre aux questions, à corriger un texte et à rédiger un court paragraphe sur un des thèmes proposés.

Un nouveau départ

J’ai donc décidé de m’inscrire à cette formation, que je sois ou non correctrice à la fin de celle-ci, je compte surtout améliorer mes écrits, découvrir les subtilités de la langue française qui m’ouvriront des portes supplémentaires dans le domaine littéraire.


On se retrouve lundi prochain pour le premier devoir…

close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.