Coups de cœur,  Mes lectures

Nos résiliences – Agnès Martin-Lugand

nos résiliences
  • Auteur: Agnès Martin-Lugand
  • Titre: Nos resilience
  • Date de parution: 20/05/2020
  • Résumé:
Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.


Mon avis sur… « Nos resiliences »

Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous partage le livre : Nos résiliences de Agnès Martin-Lugand, sortie le 20/05/2020 de 332 pages.

J’ai découvert Agnès Martin-Lugand par le biais de ma sœur début 2019. Ma première lecture de cette autrice a été les gens heureux lisent et boivent du café, ce fut un coup de cœur, son histoire est touchante et bouleversante, je l’ai dévoré en 2 à 3 jours. J’ai tellement été captivée par l’histoire de Diane qu’une fois fini, il m’a fallu immédiatement la suite, et donc ni une ni deux j’étais arrivée chez ma sœur pour récupérer le second livre la vie est facile, ne t’inquiète pas. Et je ne fus pas déçue, la suite était poignante, j’en ai vidé ma boite de mouchoirs. Rassurez-vous je suis émotive que lorsque je lis !

Souvent quand j’ai des coups de cœurs, j’explore la bibliographie de l’auteur et je découvre ses autres ouvrages. Le suivant a été Désolée, je suis attendue, Yaël est une jeune femme très attachante, j’ai beaucoup ri et j’ai été très émue. Je passe facilement du rire aux larmes dans mes lectures. Je vis les évènements des personnages au fur à mesure de la lecture, en même tant qu’eux. Je suis transportée.

Après j’ai accompagné Iris avec Entre mes mains le bonheur se faufile. La cerise sur le gâteau, j’y ai même retrouvé entrecroisés des personnages présents dans Désolé, je suis attendue.

J’ai tellement aimé son style d’écriture, les émotions qui se dégageaient que j’ai suivi avec J’ai toujours cette musique dans la tête, ce livre a été celui où j’ai eu le plus de difficultés à avancer. J’ai donc fait une pause de quelques semaines pour découvrir d’autres auteurs et j’y suis revenue après.

Il me restait, à l’époque, À la lumière du petit matin et Une évidence qui venait de sortir. Quelques semaines plus tard, je me suis replongée dedans et je les ai tous les deux appréciés. Ma mère, qui partage aussi certaines lectures avec moi, a même été bouleversée par le livre Une évidence. Ma sœur a bien fait de nous la faire découvrir!

Il y a quelques jours, je me suis plongée dans son petit dernier Nos résiliences, ok il n’est pas si petit, il est même un cran au-dessus de ses précédents. En lisant la quatrième de couverture, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, aucune piste possible sur l’histoire qui m’attendait. Pour m’accompagner dans les premières lignes juste ses quelques phrases « notre vie avait-elle irrémédiablement basculé », « ne serait-elle plus jamais comme avant », raisonnaient dans ma tête. J’en menais pas large. Plus j’avançais plus je commençais à apprécier Ava et Xavier, plus j’avais peur pour eux, les phrases tournaient toujours dans ma tête. J’ai vécu la suite comme un tourbillon, j’ai été emportée avec eux, j’ai continué d’avoir peur, j’ai eu mal pour eux, j’ai affronté avec eux les événements, j’ai versé mes petites larmes. Agnès Martin-Lugand a posé tout au long du livre les émotions, les mots avec finesse qui faisaient échos. Je ne pouvais pas rester insensible.

Une fois fini, encore tout chaud, il a atterri dans les mains de ma mère. Elle qui a tant pleuré avec « une évidence ».

J’espère que cette pépite ira de main en main, je ne peux que vous le conseiller. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

En attendant son prochain.


close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.